Top 5 des feux de vélo

Il n’y a rien de mieux qu’un vélo pour se déplacer rapidement et écologiquement. De jour comme de nuit, ce moyen de transport permet non seulement d’arriver tôt, mais aussi de rester physiquement actif. Mais, vous devez être prudent, surtout la nuit, c’est pourquoi nous vous informerons sur les meilleurs feux de vélo et éclairerons votre chemin partout où vous irez.

Les meilleurs feux de vélo

Quel est le meilleur éclairage pour vélo ?

Connaître cinq types de lampes de marques, de conceptions, de puissances et, bien sûr, de prix différents, en tenant compte des différentes avis y comparaisons des produits trouvés tout au long de notre enquête.

Voici ce que nous vous présentons les meilleurs feux de vélo :

1. le château de Sky B-7500

Une puissance maximale à un bon prix

Cette lumière blanche à leds est idéale pour ceux qui se promènent dans tout type d’environnement. Il peut éclairer à une distance de 200 mètres avec quatre niveaux de réglage : fort, moyen, faible et SOS.

Il est léger, résistant et sa lumière est recouverte d’une lentille de verre dont l’éclairement peut atteindre 5 000 lumensIl a un niveau de puissance élevé et peut durer jusqu’à 2 heures, en maintenant bien sûr un niveau d’éclairage intense, s’étendant ainsi jusqu’à 4 heures à un éclairage intermédiaire.

Le Sky Castle peut être utilisé sur le casque ou le guidon de votre vélo, éclairant non seulement le pourcentage de la batterie mais aussi votre chemin vers un Prix vraiment accessible.

2) Sunspeed ESKG004

Une lumière rechargeable dans la paume de votre main

Sa qualité est élevée, car il est léger, facile à démonter et sûr. Il a un éclairage dirigé jusqu’à 300 lumens dans son phare frontIl a un niveau de puissance considérable pour les environnements modérés et une autonomie de batterie allant jusqu’à 10 heures Rechargeable par USB pour les deux phares (avant et arrière) avec différents niveaux d’éclairage : maximum, minimum et rafale.

Le Sunspeed est étanche et résistant aux chocs, adapté à toutes les conditions météorologiques. Le mieux, c’est qu’il est accompagné d’un feu arrièreet votre Prix est vraiment sous par rapport à d’autres éléments de même ampleur.

3. Poweradd IPX4

Sécurité et visibilité, voilà ce que vous obtenez

Le produit offre un certain nombre d’avantages. Il s’agit d’un kit avec lumière front led y retour qui fournissent un bon éclairage pendant respectivement 8 et 6,5 heures, et votre batterie Samsung peut être chargée par un câble USB. Ils sont légers et résistants à tout environnement, qu’il s’agisse de la pluie, du vent ou du soleil ; l’angle d’éclairage est de 220 degrés, ce qui permet d’intercepter plus facilement le cycliste dans la circulation.

En termes d’utilisation, Poweradd est sûr, facile à monter et à démonter, et est moins coûteux à des produits similaires de qualité égale ou inférieure, ce qui assure au Poweradd une sécurité sur la route et dans votre poche.

4. HiHill LT-BL1

Qualité maximale, coût minimal

Voyons voir, cette lumière dirigé a une puissance allant jusqu’à 300 lumens pour les feux avant et arrière, étant suffisant pour être utilisé même par temps de pluie.

Il a une fonction de focalisation et trois niveaux d’éclairage : fort, faible et SOS pour toute préférence dans la lampe frontalependant qu’il est dans la feu arrière a le niveau constant, intermittent et stroboscopique.

Le HiHill utilise 3 piles AAA dans les deux phares, et enfin son montage et son démontage sont confortables et sûrs pour le cycliste qui l’utilise.

5. L’éclairage toujours

Assure la sécurité et l’alerte

Enfin, nous avons un feu arrière rouge accessible, facile à monter et à démonter, sûr et dont le niveau d’éclairage reçoit un 10 de notre part.

Le feu LE a 3 modes d’éclairage : luminosité constante avec 4 LED, clignotement rapide avec 4 LED, luminosité constante avec 2 LED HD, clignotement ondulé avec 4 LED, et clignotement lent avec 2 LED HD d’une durée allant jusqu’à 4 heures avec le mode de luminosité constante ou 13-14 heures en mode de clignotement rapide avec une seule charge de batterie (rechargeable avec le câble USB).

Quant à son prix, il est tout aussi accessible, étant moins cher que beaucoup d’autres produits qui offrent une qualité inférieure à un prix supérieur.

Lumières à voir contre lumières pour mieux voir

Premièrement, les feux sont plus qu’un simple accessoire de vélo, ils sont une exigence fondamentale pour pouvoir rouler avec eux la nuit, non seulement pour votre propre sécurité, mais aussi pour celle des autres voitures, des cyclistes et des piétons.best lights-for-bicycle

Avant de choisir des feux pour un vélo, il est nécessaire de connaître la différence entre les feux qui font plus visible la route, car ils ont plus d’intensité et, d’autre part, il y a des lumières qui permettent d’être plus visible pendant les heures avec moins de lumière, étant toutes deux indispensables pour le moment de pédaler.

Explication des termes d’éclairage

Si vous avez déjà eu affaire à des feux de vélo et que vous êtes un peu perdu par la quantité de termes et de mots utilisés, il y en a certains que vous devez connaître, car ils sont essentiels pour choisir la meilleure option :

Lumen :

Le lumen est une unité de mesure qui indique la puissance lumineuse d’une ampoule, c’est-à-dire la quantité de lumière qu’elle peut émettre, donc plus cette quantité est importante, plus votre visibilité est bonne.

Sur les vélos, les projecteurs de 4000 lumens sont idéaux.

Lux :

Vous trouverez également une unité de mesure appelée lux, qui équivaut à un lumen par mètre carré, c’est-à-dire qu’elle détermine le flux lumineux ou la quantité de lumière qui atteindra une zone donnée, afin que vous puissiez savoir combien les nouvelles lumières de votre vélo couvriront.

Angle de lumière :

C’est un indicateur qui vous permettra de savoir à quel angle se propagera la lumière émise par l’ampoule, qui peut être plus ou moins large, selon la taille du faisceau lumineux.

Type et configuration du faisceau :

Sur le marché, vous pourrez trouver différents types de faisceaux, certains avec plus d’intensité et de luminosité que d’autres, mais cela dépendra beaucoup de la marque.

Cela ne signifie rien d’autre que les différents types de éclairage qui dispose d’un éclairage pour vélo, qui peut être bas, haut, en mode flash, intense et standard, pour n’en citer que quelques-uns.

Brûler le temps :

Le temps de combustion d’un feu de vélo correspond au temps nécessaire pour passer d’une charge complète à une décharge, selon différents types de réglages, puisque la consommation d’un feu élevé ne sera pas la même que celle d’un feu faible.

Différences entre les feux de route, de montagne et de vélo de tourisme

Les feux de votre vélo doivent être adaptés à votre type de vélo, car ils peuvent être très différents.

Par exemple, en VTT, vous aurez besoin de lumières à haute intensité, ce qui vous permettra de voir les chemins avec des rochers, des branches et des trous où vous risquez de tomber si vous n’avez pas une bonne visibilité du chemin.

D’autre part, sur les vélos de route et de tourisme, vous roulerez sur des pistes avec des voitures. Il est donc nécessaire d’avoir des feux à l’avant et à l’arrière du vélo, afin que vous soyez visible pour les conducteurs et que vous ayez également une bonne vision.

Pourquoi avez-vous besoin de bons feux de vélo ?

Faire du vélo tous les jours est confortable, mais la nuit venue, il est essentiel d’avoir des lumières adéquates dans notre marche soirée. Vous devriez les avoir non seulement en raison des éventuelles sanctions juridiques qui pourraient être encourues si vous ne les avez pas (selon le pays), mais aussi en raison de la sécurité qu’ils offrent.

Mais pourquoi avons-nous mentionné que ces lumières doivent être bonnes ou bonne qualité? cela est dû au fait que certains cyclistes utiliser lampes de poche au lieu de feux spéciaux pour vélo, qui fournissent un bon éclairage pour le conducteur, mais ils risquent de ne pas être vus et d’être sujets à des accidents.

Nous comprenons que ces lampes de poche peut être économiqueToutefois, ils ne fournissent pas la sécurité et qualité suffisant que les feux de vélo, qui, bien que moins économiques, sont abordable et nécessaire pour se promener dans toute route.

Définir la norme

Pour obtenir une meilleure visibilité et pour se conformer aux réglementations de certains pays, il est nécessaire de les localiser comme suit :

Phare :

Cette lumière blanche est essentielle, vous pouvez donc la placer au centre du guidon ou sur un côté de celui-ci ; de même, elle doit être située à au moins 1500 millimètres du sol, offrant un éclairage suffisamment large pour couvrir votre chemin.

Feu arrière :

Il doit être rouge à l’arrière, à au moins 350-1500 millimètres du sol. Cette lumière est normalement située au-dessus de la roue L’arrière de la bicyclette, étant indispensable pour être identifié de loin.

Différents types de lampes disponibles

Ils existent dans le marché Aujourd’hui, il existe un certain nombre de produits permettant d’optimiser non seulement la visibilité du conducteur, mais aussi celle des conducteurs d’autres véhicules, qui peuvent vous voir la nuit.

C’est pourquoi, selon diverses testsPour votre confort, nous avons choisi deux types d’éclairage en fonction de vos habitudes de conduite :

Lumière LED (Bright Beam) :

Ces lumières sont très courantes dans les marchéils ont un Prix acceptable qui permet d’éclairer un chemin qui est complètement sombre. En général, ces lumières sont lourdes, puissant et ont un large bord sombre pour améliorer la focalisation de la lumière, ce qui explique sa qualité lors de l’éclairage. En outre, il dispose d’un moyen simple de les recharger au moyen de piles rechargeable par port USBet de les localiser grâce à leur soutien à libération rapide.

Petites lumières de sécurité :

Ils sont compacts et, en fait, petits, de sorte qu’ils peuvent être facilement rangés dans n’importe quel sac. En raison de leur petite taille, leur lumière est généralement faible mais suffisante pour être utilisée dans des itinéraires de nuit éclairés et conformes aux règles de la réglementation ; cependant, dans les moments d’obscurité absolue, ils ne sont pas recommandés car leur lumière n’est pas suffisante pour éclairer votre chemin.

Choisir une lumière : éléments à prendre en compte

Avant acheter toute lumière, vous devriez considérer ce qui suit :

A quoi allez-vous utiliser la lumière ?

Cela dépend beaucoup de l’environnement dans lequel vous conduisez, si vous vous promenez beaucoup en ville, si vous vous promenez beaucoup en montagne ou si vous empruntez beaucoup de routes sombres pour rentrer chez vous, ce sont les questions que vous devez vous poser lorsque vous faites votre choix.

Pour les routes éclairées, les petits feux de sécurité sont idéaux pour ce type de routine urbaine, car ils fournissent suffisamment de lumière pour vous éclairer et, en même temps, ne perturbent pas la circulation en sens inverse.

Si, en revanche, vous faites partie de ceux qui empruntent des chemins sombres et utilisent vélos de montagnevous pouvez utiliser Lumières LED avec un soutien à libération rapide, de sorte que lorsque vous marchez sur ces routesvous pouvez améliorer votre éclairage.

Il existe également des feux qui ont des fonctions adaptatives. Vous pouvez donc choisir n’importe quelle fonction en fonction de l’éclairage nécessaire à la route.

Combien de fois utiliserez-vous la lumière, et pendant combien de temps au cours de la journée ?

Il est très important de tenir compte de ce point car les lumières doivent couvrir le temps où vous en aurez besoin. Vous devez vérifier la durée, la puissance et le temps de charge de sa batterie, afin de pouvoir vous promener tranquillement et sans les problèmes qui peuvent survenir lors de la conduite de nuit.

Les lampes réglables sont idéales car elles permettent de modifier l’intensité de la lumière nécessaire pour un temps donné, et donc de consommer moins de batterie.

Dans quelles conditions utiliserez-vous la lumière ?

Si vous conduisez tout le temps, par mauvais ou bon temps, il est nécessaire que la qualité de marque La lumière que vous achetez est résistante à toutes les conditions environnementales, de sorte que vous n’avez pas de problèmes lors de l’utilisation. Dépensez autant que vous pouvez vous le permettre, les lumières de qualité sont généralement chères mais efficaces.

Autres aspects à prendre en compte

Vérifiez toujours votre pouvoir, plus lumens possède, plus il aura de pouvoir. Le focus est tout aussi importante, permettant d’éclairer un point spécifique ou d’avoir un éclairage plus large pour les voies courbes. Considérez également la force qui peut avoir de la lumière, afin qu’il reste stable sur le guidon lorsqu’il emprunte des itinéraires irréguliers.

Que faut-il rechercher dans un feu de vélo ?

Il sera facile de choisir des feux de qualité pour votre vélo, surtout si vous tenez compte de certaines caractéristiques qui sont nécessaires dans l’un de ces équipements et qui vous donneront les meilleurs résultats lorsqu’il s’agira de maintenir une route éclairée, parmi celles-ci

L’éclat :

La luminosité d’une lumière peut être déterminée par ses lumens, ce qui, sans vous donner une réponse précise, est un excellent moyen d’avoir un point de référence pour savoir combien un feu de vélo pourra éclairer.

Et si vous prévoyez d’acheter des lampes à haute intensité, il est recommandé de les diriger vers le sol, de manière à éviter les désagréments pour les voitures, les piétons ou les autres cyclistes sur la route qui peuvent être aveuglés par l’éblouissement.

Assemblée :

L’assemblage dépendra entièrement du type d’éclairage que vous choisirez pour votre vélo, car il existe des modèles qui peuvent être installés sur le guidon, d’autres sur le retour et d’autres sur le corps ou le cadre de celui-ci.

Quant au mode d’installation, il dépendra également du modèle de la lampe, car il existe des options qui se fixent à l’aide de velcro, de vis et même de bandes ou de courroies de caoutchouc réglables.

Type de phare :

Vous pourrez également choisir entre différents types de phares ou d’ampoules, parmi lesquels la technologie LED et l’halogène font la concurrence, avec des avantages et des inconvénients que vous connaîtrez plus tard, mais, tous deux sont en mesure d’offrir un bon niveau de lumière pour votre chemin.

Budget :

Le coût devrait toujours être un facteur à prendre en compte, même s’il n’est pas nécessairement décisif, car vous pouvez trouver des lampes de qualité à un prix abordable ou investir dans des lampes plus chères qui ne sont pas si bonnes, il est donc idéal que vous examiniez d’autres caractéristiques importantes.

Dans une fourchette de prix approximative, vous pourrez trouver des feux de vélo qui vont de 55 euros à des modèles de marques très connues et des finitions soignées qui peuvent coûter jusqu’à plus de 250 euros.

Rechargeable par USB :

Un bon moyen d’économiser de l’argent est de choisir des lampes dont les piles sont rechargeables, de sorte que vous n’ayez pas à investir dans de nouvelles à chaque fois qu’elles sont déchargées, mais qu’en les connectant via une clé USB, elles soient prêtes à être réutilisées.

Imperméable à l’eau :

Les bons feux doivent également être étanches, car lorsque vous roulez à vélo, vous serez exposé à une pluie inattendue qui pourrait finir par les endommager.

Batteries : quelles sont les options ?

En ce qui concerne les piles pour cet équipement léger, vous avez tout un monde à choisir et parmi les options disponibles, il y aura des modèles avec des piles jetables, que vous pouvez utiliser tant qu’elles sont chargées, mais une fois que c’est fini, vous devrez les jeter.

Vous pouvez également opter pour des lampes à piles rechargeables, la plus connue étant le lithium et beaucoup plus puissante que les piles alcalines jetables.

Beaucoup de ces modèles sont rechargés par le biais d’une clé USB, tandis que d’autres ont leur propre chargeur que vous pouvez simplement brancher pour rendre la charge à vos lampes.

Foire aux questions sur les lampes à piles

Les doutes sur les feux de vélo peuvent surgir dès que vous commencez votre recherche et que vous trouvez un grand nombre de modèles différents, avec des fonctions et des caractéristiques uniques qui vous font vous demander quelle est la meilleure option, en plus d’autres questions assez fréquentes que tout cycliste peut avoir.

Il est important que vous clarifiiez tous vos doutes avant de prendre une décision et, à cette fin, nous avons répondu aux questions les plus courantes que vous pouvez vous poser concernant les feux d’un vélo, parmi lesquelles figurent les suivantes :

Dois-je utiliser mes lumières en mode flash ou clignotant ?

C’est une question assez courante et la réponse est qu’il n’est pas toujours pratique d’utiliser les lumières en mode flash, cela dépendra de différents facteurs.

Le mode de lumière clignotante est parfait pour vous rendre plus visible aux autres voitures ou aux piétons, mais il peut donner une marge d’erreur car il est beaucoup plus difficile de calculer la distance et la vitesse d’un objet avec ce type de lumière.

Les lumières à l’arrière de la moto ont tendance à être moins intenses, il est donc conseillé de les utiliser en mode flash.

Comment dois-je positionner mes lumières ?

Vous devez toujours placer vos feux à une certaine distance les uns des autres, car de cette façon, il est beaucoup plus facile pour les autres de voir votre vélo sur la piste et vous aurez également une meilleure vue.

Il est important que le vélo n’ait pas seulement des feux à l’avant, car à l’arrière, il est non seulement recommandé, mais nécessaire de placer une lumière qui vous fasse remarquer lorsque vous pédalez dans l’obscurité.

Qu’en est-il des feux de dynamo ?

Une dynamo se caractérise par le fait qu’elle dispose d’un générateur sur l’une des roues du vélo, qui, lorsqu’il roule, fournit un éclairage constant, sans qu’il soit nécessaire de recharger les batteries, ce qui est parfait pour les vélos carrière ou une promenade.

Lumières halogènes ou LED : avantages et inconvénients

Comme vous le savez, vous pouvez choisir entre deux bonnes options d’éclairage : halogène ou LED, toutes deux présentent une série d’avantages et d’inconvénients dont vous devez tenir compte avant d’acheter un modèle qui fonctionne avec l’une ou l’autre, car cela vous aidera à faire un meilleur investissement.

Avantages des lampes halogènes :

Ce type de lampe est capable de fournir un niveau de lumière efficace et sa qualité est liée à son prix abordable, puisqu’elle est moins chère que les lampes LED. D’autre part, ils peuvent être facilement installés et désinstallés et sont très simples à utiliser.

Inconvénients des lampes halogènes

Les feux jaunes de ces feux peuvent être inconfortables pour les cyclistes et les autres usagers de la route, et leurs piles s’usent assez rapidement. Vous devrez donc les recharger souvent ou les remplacer si elles sont jetables.

Ces lumières peuvent être atténuées, mais cela ne permet pas de modifier efficacement la consommation de la batterie.

Avantages des lumières LED :

Ces lampes sont connues pour leur grande luminosité, vous aurez donc une meilleure visibilité de la route et elles consomment moins d’énergie qu’une ampoule halogène.

Ils sont disponibles à des prix abordables et lorsque votre batterie commence à s’épuiser, ils ne s’éteignent pas immédiatement, mais réduisent progressivement leur intensité.

Inconvénients des lumières LED :

Les lumières LED sont une excellente option à ajouter à votre vélo, mais, tout n’est pas parfait, car lorsqu’ils sont exposés à des températures élevées, ils peuvent finir par être endommagés, de la même manière lorsqu’ils sont utilisés de manière excessive.