Les 13 différents types de kayaks pour vivre des aventures sur l’eau

Si vous êtes intéressé par les sports nautiques ou si vous aimez simplement l’aventure, le kayak attire certainement votre attention.

Pour en tirer le meilleur parti, vous devez apprendre à différencier les types qui existent et ainsi choisir celui qui vous convient le mieux.

Ce n’est pas seulement une question de prix et de qualité. La variété s’étend au type d’activité que vous souhaitez exercer et même aux conditions dans lesquelles vous prévoyez de voyager.

Voici ce que nous vous présentons les gars de Kayak :

1. le kayak de pêche

kayak-de-pesca

Lorsque nous nous référons à la pêche en kayakNous parlons également du modèle de vidange automatique. Il n’est pas considéré comme une classification en tant que telle, seulement qu’il est utilisé pour la pêche car il possède des compartiments pour les outils et les accessoires tels que la canne à pêche, le sac, le réfrigérateur, entre autres.

Il permet également la liberté de mouvement et la plupart d’entre eux adaptent un moteur pour ne pas avoir à dépendre de la rame car l’intention avec ce bateau n’est pas le plaisir de ramer en soi. Disons simplement que nos mains seront occupées par d’autres choses lorsqu’il s’agira de la pêche.

D’autres modèles de pêche sont équipés d’une propulsion à pédales, ce qui les rend un peu plus économiques que les modèles motorisés.

2. le kayak d’eau vive

kayak-water-sizes

Le le kayak d’eau vive est une variante des modèles fermés. L’intention est que la maniabilité soit la priorité, donc ils sont très courts.

Il peut être utilisé aussi bien pour naviguer parmi les grandes vagues de la mer que pour traverser une rivière, un ruisseau, une chute d’eau ou des rapides.

Sa conception longue et relativement étroite, avec des formes verticales à l’avant et à l’arrière, permet des virages et des pirouettes, ce qui en fait un favori des plus expérimentés.

Ces bateaux ont des étraves et une poupe modérément coniques qui vous permettent de tourner avec une relative facilité et offrent ainsi une certaine sécurité au cas où le courant vous emmènerait dans un endroit dangereux.

Beaucoup ont des rails durs le long des côtés ou des ailerons comme les planches de surf pour que vous puissiez faire des virages dans l’eau, ainsi que servir de protection au cas où vous vous écraseriez contre des rochers durs.

Un fait curieux est que si vous décidez de vous lancer dans l’une d’entre elles, vous devrez devenir un acrobate au moment de sortir et d’entrer, car il s’agit d’un modèle à volume modéré à élevé. Cependant, la conception de leur pointe émoussée les fait remonter rapidement à la surface.

Si vous décidez d’acheter ce kayak, il existe un système qui classe les rivières selon le niveau de difficulté de leurs eaux. Gardez cela à l’esprit afin de pouvoir expérimenter dans les eaux moins dangereuses jusqu’à ce que vous ayez acquis une certaine confiance.

N’oubliez pas de ne jamais vous attaquer aux rapides sans partenaire, cela peut être extrêmement dangereux.

Il est également important de noter que dans le cas de la navigation en eaux troubles, il existe différents types d’aviron, tels que le jeu, la navigation fluviale, la navigation de plaisance et les ruisseaux. En fonction de l’eau, le kayakiste peut avoir besoin d’un type de pagaie différent.

3. les kayaks autodrainants

Plus de mots, moins de mots, c’est un kayak ouvert. La plupart sont en plastique très solide.

Le plus grand avantage de la kayak à vidange automatiqueSi vous tombez dans l’eau, vous pouvez facilement la récupérer, la liberté de mouvement est donc la caractéristique la plus frappante, surtout si vous êtes débutant.

En raison de sa conception, il est considéré comme insubmersible puisque le pagayeur est assis sur le dessus du kayak, ce qui modifie le centre de gravité.

On l’appelle l’auto-vidange car l’eau qui arrive est évacuée par des trous qui vont du plancher de la cabine jusqu’au fond du bateau.

De plus, comme le centre de gravité est plus élevé, l’effort à la rame est minime, ce qui en fait un outil idéal pour la pêche ou la plongée.

Un autre avantage est qu’un moteur ou des pédales peuvent y être adaptés sans trop de difficultés.

Mais tout n’est pas parfait. Comme ils sont plus larges, ils ne sont pas aussi rapides, donc il faut beaucoup plus de temps pour parcourir quelques kilomètres. De même, en étant ouvert, on se mouille facilement, ce qui se traduit par un avantage en été mais pas le reste de l’année.

4. le kayak de compétition

kayak-de-compétition

Également connu sous le nom de race ou de piste, le kayaks de compétition sont conçus pour couper l’eau pour une plus grande vitesse. Cette catégorie comprend les kayaks de vitesse, les kayaks de marathon et les kayaks de rivière sportifs.

Sa légèreté ne va pas de pair avec le confort, car il y a à peine de la place pour les hanches et les genoux sont laissés en l’air.

Ce sont des embarcations longues et extrêmement étroites, ce qui les rend très instables et nécessite une certaine expérience préalable pour maintenir l’équilibre pendant le pagayage.

5. le kayak de mer

kayak-de-surf

Le kayaks de surf sont ceux qui sont conçus pour courir en mer et surfer sur les vagues. Les rames utilisées avec ce type de bateau sont celles de type cuillère, afin d’atteindre une plus grande vitesse.

La conception est similaire à celle du kayak d’eau vive. Ils ont une forme basse et étroite qui leur permet de naviguer en ligne droite et avec le vent.

Ils comprennent des jantes, des bords ou des quilles ayant un certain volume juste devant ou derrière le pagayeur pour améliorer la flottabilité. C’est comme être sur une planche de surf mais assis.

Pour conduire ce bateau, une instruction et une formation spéciales sont nécessaires, ainsi que pour monter et descendre du bateau en position verticale.

Le kayak est considéré comme un sport à haut risque.

6. le kayak de mer

kayak-de-mar

Ces types de bateaux ne sont pas conçus pour les eaux agitées. Le kayaks de mer servir parfaitement dans en pleine mer ou des lacs.

Ils ont une forme basse et étroite qui leur permet de naviguer efficacement en ligne droite et de glisser plus facilement dans le vent. Dans ces cas, les genoux sont maintenus dans la cabine afin que l’aviron soit plus efficace.

Ils disposent également de deux cloisons étanches, l’une à l’avant au niveau des pieds et l’autre à l’arrière derrière le siège, où ils peuvent stocker du matériel de camping en cas de longs voyages.

Ils sont parfaits pour les eaux profondes et comprennent souvent un gouvernail pour faciliter la manipulation.

Le moins bon est qu’ils sont les plus lourds de tous les modèles et qu’ils mesurent généralement entre 15 et 19 pieds de long.

Les experts recommandent de pratiquer son utilisation en eau calme dans un premier temps, en particulier la rentrée, car elle est l’une des plus difficiles d’accès en cas de chute dans l’eau.

7. le kayak de plaisance

kayak-de-recreo

Il est considéré comme le kayak de base et figure en tête de liste dans conseils pour les kayakistes débutants parce qu’il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience pour les ramer.

Ils sont utilisés pour la location dans les parcs et les maisons du lac, leur principale fonction est donc de faire plaisir.

Conçu pour passer par des eaux calmesLe kayaks de plaisance sont plus courtes mais plus larges que les autres, ce qui leur confère une plus grande stabilité. Ils ont également des couvertures plus larges pour un plus grand confort.

Ils sont généralement faciles à transporter sur le toit de n’importe quel véhicule et certains modèles ont tellement d’espace que vous pouvez même vous promener avec votre animal de compagnie.

Ils fonctionnent très bien dans les climats chauds, mais leur conception leur permet de générer une bonne résistance au vent.

8. le kayak de randonnée

Lorsque nous parlons de Kayak de randonnéeLes « rapides » sont ceux qui ont une bonne orientation. En général, ce modèle fonctionne dans n’importe quel type de mer.

Elles sont considérées comme idéales pour les excursions et conviennent à tous les niveaux de pagayeurs. Il se comporte très bien dans les courants forts car il est constitué d’un mélange de fibres et de polyéthylène.

Il se caractérise par une grande stabilité sans perdre en vitesse et en maniabilité car la proue et la poupe sont légèrement surélevées, la partie centrale est ronde par rapport à celle prononcée des autres modèles, ce qui leur permet d’attaquer la houle avec plus de sécurité.

9. kayak double

kayak-dual

Le kayaks doubles sont parfaits pour tout type de voyage en famille. Comme son nom l’indique, elle dispose de deux cabines, l’une derrière l’autre.

Ils sont généralement plus longs, et sont donc le plus souvent gonflables ou faits de fibres pour les rendre plus légers. Ils pèsent un peu plus de 18 kilos et sont facilement transportables.

N’ayant que deux tuyaux d’air sur les côtés, le bateau ne navigue pas au-dessus de l’eau mais dans l’eau. La position des tuyaux offre une sécurité supplémentaire car elle est plus stable de cette façon.

10. kayak rigide

Ce type de bateau est le classique auquel les gens du commun pensent lorsqu’ils font référence à un kayak. Pratiquement tous sont des kayaks rigides, mais il existe aussi des kayaks pliants et dégonflants. Cette classification est basée sur les matériaux de construction.

Le kayak rigide peut être en plastique, ce qui la rend plus durable, moins chère et plus lourde que les boîtes composites en bois, verre, plastique, carbone, entre autres matériaux qui les rendent plus légères mais plus délicates.

Ces bateaux sont parfaits pour soutenir les des courants forts de certains rapides ou des eaux glacées des Alpes.

11. Kayak pliant

Ces types de canoës sont ceux qui peuvent être pliés au point de tenir dans un sac à dos. Il s’agit d’une cage en aluminium recouverte d’un tissu imperméable, ce qui la rend extrêmement légère et confortable.

Bien que son prix soit plus élevé que celui de ses pairs, sa durabilité est également plus grande. Ils sont faciles à transporter et à stocker. Ils sont solides, flexibles et, dans des conditions de navigation normales, ils réagissent assez bien pour que vous puissiez naviguer avec eux presque partout.

12. Kayaks gonflables

kayak gonflable

Le kayak gonflable est l’option la plus économique de toutes. Ils sont faciles à transporter et à stocker. Il suffit de le sortir de l’eau, de le sécher, de le dégonfler et de le ranger.

Certaines personnes ne les considèrent pas comme des kayaks mais comme des bateaux, mais si vous ne recherchez pas quelque chose de sophistiqué que vous pouvez facilement rapporter (même dans un avion ou un transport public), ce type de kayak est votre meilleure option.

Il fonctionne très bien pour les loisirs car, bien que son glissement soit tout à fait acceptable, il ne parvient pas à atteindre une vitesse trop élevée.

Ils sont parmi les moins chers. Vous pouvez trouver un bon modèle d’excellente qualité dans une gamme de 100 à 200 euros.

13. Kayak de sport

Bien que cela ne fasse pas partie d’une classification spéciale, il existe de nombreux modèles de kayaks qui ont été modifiés pour les adapter à un sport spécifique.

Il y a donc des endroits où vous pouvez placer votre canne à pêche, d’autres où le réservoir de plongée peut être placé et d’autres encore où vous pouvez ranger votre matériel de camping.

Les possibilités de faire du kayak ne sont limitées que par l’imagination, alors si vous osez, allez-y.


Vous pourriez également être intéressé :

Les 12 meilleures places au monde pour le kayak

9 conseils pour faire du kayak comme un vrai crack

Les 10 meilleures idées de cadeaux pour les kayakistes qui vous feront vibrer le cœur et l’esprit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *