Top 5 des masques d’entraînement qui vous feront respirer

best-training-mask

Lorsque le exercice dans la gym n’est pas suffisant pour élever le intensitéComme vous le savez, les athlètes de haut niveau ont besoin d’un peu d’aide. Et une option qui fait la différence est d’opter pour le meilleur masque d’entraînement pour augmenter votre capacité respiratoire.

Beaucoup essaient d’obtenir ces avantages en laissant une pâtisserie dans une chambre hyperbare ou lors de voyages alpins non utilisés par la neige. Mais cela n’est plus nécessaire.

En tant que cycliste, je connais la difficulté de l’ascension d’un sommet en altitude. C’est pourquoi j’ai décidé d’améliorer ma formation et depuis que j’ai essayé ces masques, l’amélioration des poumons est remarquable.

Les meilleurs masques de formation

Quel est le meilleur masque d’entraînement ?

Lorsque nous cherchons notre premier masque, tous les modèles ont l’air aussi étrange les uns que les autres, mais la vraie différence réside dans leur ajustement.

Cette caractéristique permet de sauter, de courir et de transpirer avec le masque et est donnée par ses matériaux de bonne qualité.

En outre, vous devez noter les différences subtiles dans leurs coutures, leur épaisseur, leur fermeture, les rubans supplémentaires et les types de buses.

Nous devons réfléchir à celui qui peut être le mieux adapté à notre type de visage et à notre modèle de formation, et ce n’est qu’alors que nous pourrons rechercher le moins cher ou le plus populaire.

Une fois que vous aurez essayé ces masques, ils révolutionneront votre pratique sportive et vous donneront la chance d’être et de vous entraîner comme un athlète de haut niveau.

Voici ce que nous vous présentons les meilleurs masques d’entraînement :

1. masque d’entraînement en haute altitude Gorge Fitness

Facile et confortable à utiliser

Ce masque est une option incroyable si c’est la première fois que vous utilisez un appareil pour réduction de l’oxygène. Il est livré avec une housse tissée classique qui se boucle derrière la tête et comprend une sangle supérieure pour le fixer, ce qui le rend facile à utiliser dans la pratique en cours d’exécution ou en vertu d’une cyclisme.

2. masque d’entraînement 2.0 masque d’altitude

Puissance de maintien maximale

C’est un modèle qui ne fuit pas l’air par la zone des yeux ou du menton grâce à son réglage dans la sangle néoprène. Elle comporte six niveaux pour accroître la résistance et trois tailles pour s’adapter à la taille de notre tête. Cette adaptabilité lui permet d’être utilisée à la fois pour boxe intense quant à crossfit.

3. masque respiratoire Capital Sport Breathor

Facilement lavable

Ce simulateur de hauteur est très confortable pour les longues sessions. La sueur ne la fait pas bouger et ses coutures avec des trous pour les oreilles lui permettent de se mouler à notre visage. Cette caractéristique en fait un modèle sports facile à transporter.

Il dispose également de sept buses qui permettent de graduer l’effet haute altitude de 900 mètres à 5500.

4. Masque de sport III Phantom, par FDBRO

Avec sac de protection

Ce masque de formation est l’un de mes préférés dans ce Comparatifpas seulement parce que ce sont les pièces moins cher mais pour sa qualité professionnel.

Contrairement aux autres, il est doté d’un seul embout respiratoire mais d’une taille plus importante et d’une grille recouverte de cinq couches de conditionnement. Il donne moins de sensation d’étouffement et remplit sa fonction pour santé.

5. Masque d’entraînement réglable OUTERDO

Polyvalence d’utilisation

Ce marque est l’une des plus populaires en termes de masque aérobique est concerné. Et ce, précisément en raison de son adaptabilité et de sa qualité de fabrication.

Le modèle est livré avec des pièces de rechange et une sangle de réglage supplémentaire, sa seule résistance pouvant servir aussi bien aux cyclistes qu’aux sportifs de la UFC.

Qu’est-ce qu’un masque de formation ?

Le masque d’entraînement est un revêtement en silicone pour le nez et la bouche qui restreint le passage de l’air pendant l’entraînement en simulant la sensation hypoxique que vous avez lorsque vous êtes dans des zones élevant.

Le masque est maintenu en place par une sangle à l’arrière de la tête et fonctionne grâce à un mécanisme de soupape à deux voies.

Vous êtes les vannes d’écoulement ont un système de filtration qui laisse passer l’air mais réduit la quantité d’oxygène qui entre. Ces fils sont à leur tour fermés par des bouchons de différentes capacités d’ouverture, créant ainsi une double barrière de couverture.

Comment fonctionne le masque de formation ?

Le port d’un masque aérobique ne nous fait pas respirer moins mais nous fait respirer plus facilement. Bien que cela puisse sembler le contraire au premier abord, la restriction de l’air aide les poumons à augmenter leur capacité de pompage.

Il le fait parce qu’il les oblige à travailler plus dur pour obtenir la quantité d’air dont ils ont besoin pendant l’exercice.

Comme les effets secondairesDe plus, la puissance supplémentaire pour recevoir de l’air entraîne également les muscles du diaphragme et les muscles intercostaux à appliquer plus de pression pour prendre de l’air plus profond avec des respirations plus courtes.

Ainsi, il permet une meilleure performance respiratoire et un plus grand pompage de l’oxygène dans le sang. Et tout cela fait aussi que notre corps s’habitue à respirer nasal.

À quoi servent-ils ?

Concrètement, les masques nous apportent beaucoup de bienfaits pour les athlètes, pour autant qu’il s’agisse du bon exercice.

Leur utilisation est particulièrement recommandée pour améliorer les performances en faisant cardio et la formation à la résistance. Les pratiques dans lesquelles nos besoins en oxygène augmentent régulièrement sur une longue période.

Une fois que vous aurez fait plusieurs séances d’entraînement avec le masque, il sera plus facile et plus puissant de travailler sans lui.

Au contraire, il existe de nombreux contre-indications lorsqu’ils sont utilisés dans le cadre d’un entraînement aux poids ou d’exercices de musculation.

En effet, leur résistance à l’oxygène n’est pas régulière et le besoin soudain d’avoir de l’air et de ne pas en posséder peut provoquer des vertiges et des évanouissements qui se traduisent par des accidents corporels.

Sports utilisant des masques d’entraînement

Comme je l’ai expliqué, ces masques ne sont pas destinés à tous les types d’activité physique. Les masques sont devenus populaires en raison de leur utilisation dans la haute MMA mais de nos jours, ils ne sont pas les seuls à en profiter.

Les sports où les compétitions se déroulent généralement en hauteur ou dans des environnements venteux sont des candidats spéciaux à l’utilisation, car ils facilitent l’entraînement dans différentes conditions environnementales.

Vélo tout terrain

Bien qu’il s’agisse d’une autre utilisation de cette marché De nombreux autres cyclistes de montagne portent des masques pour protéger leur respiration de la poussière, du froid et du vent. De cette façon, non seulement l’air est filtré, mais aussi les particules de saleté qui sont soulevées lors de la conduite.

Snowboard et ski

Il existe des modèles abordable spécialement conçu pour courir dans le froid, il n’est donc pas surprenant que de nombreux skieurs utilisent des masques d’entraînement.

La protection contre la neige et le refroidissement éolien permet de maintenir la température corporelle et de mieux utiliser l’oxygène que nous recevons. Mais pour fonctionner en hiver, il est important de ne pas oublier de découvrir les vannes ou d’ouvrir les buses pour enlever une partie de la capacité .

Motocross

Comme pour le vélo, il peut être normal de se salir dans les motocross. Toutefois, cela n’enlève rien à la nécessité de protéger nos voies respiratoires du gaspillage des pistes ouvertes ou mal préparées et c’est là que les masques d’entraînement sont utiles.

Éléments des masques de formation

Adaptabilité

À l’adresse suivante : acheter Un masque d’aérobic est important pour rechercher le confort et un ajustement sur mesure, ce qui ne peut être obtenu qu’avec de la polyvalence. Une chose est sûre, il faut opter pour ceux qui offrent une variété de tailles et de poignées, tant en haut qu’en bas de notre et la tête.

Protection contre le froid

Pour maintenir la chaleur, le masque doit être correctement réglé et empêcher la pénétration d’air froid. si c’est ce que vous voulez, choisissez les revêtements en polyester ou de la laine sous le néoprène traditionnel.

Filtrage

Le système de barrières sert non seulement à adapter notre respiration mais aussi à prévenir contamination. Une façon d’y parvenir est de ne pas se contenter de chercher un dessin fitness mais une technologie qui élimine les odeurs et les densités chimiques.

La dentelle

La mise en place du masque représente un investissement à très long terme, car notre visage ne grandira pas trop si nous ne nous gavons pas malbouffe. Mais pour obtenir un ajustement parfait, il faut des matériaux souples, des bandes velcro à l’arrière et une aspiration à l’avant.

Que faut-il prendre en considération ?

Résistance

Il s’agit de la possibilité d’ajuster l’entrée d’air pour la rendre similaire à une hauteur d’oxygénation différente. Il existe des modèles avec jusqu’à 16 les niveaux de résistance mais vous n’avez pas besoin d’y aller, donc avec une moyenne de trois qui passent les 3000 mètres, vous sentirez la différence le premier jour.

Épaisseur

Les chiffres qui accompagnent parfois 2.0 ou 3.0 font référence à l’épaisseur du matériau. Le 3.0 est plus mince et plus confortable, tandis que le 2.0 est plus épais et plus ferme.

Composition

Vous vous retrouverez avec du néoprène, du nylon, du silicone et gomme médicale. Ces matériaux détermineront leur prix, donc plus le budget est important, meilleure sera la composition de votre nouveau partenaire d’entraînement.

Ajustement

Parler d’ajustement, c’est parler de la capacité réelle d’être un obstacle à l’air. Un masque trop lâche ne limitera pas votre respiration et un masque trop serré finira par vous irriter.

Comment mesurer le visage pour un masque d’entraînement ?

Pour trouver le taille correcte nous devons mesurer la buse en silicone et non la circonférence de la tête.

Pour être confortable, le masque doit dépasser des lèvres et permettre l’ouverture de la bouche. Par conséquent, la mesure commence à la ligne centrale, ou ligne nasale, jusqu’à un ou deux pouces au-delà du bord extérieur de la lèvre. Ce nombre devrait alors être doublé.

En fonction de votre résultat, vous êtes prêt à savoir quelle taille acheter. Les petits modèles sont généralement en 4 pouces, les moyens en 4,5 et les grands en 5 pouces.