20 erreurs à éviter lors d’un voyage

Vous avez décidé de changer de vie et vous voulez faire de la randonnée ? Eh bien, laissez-moi vous dire que vous avez choisi une activité saine et amusante. Vous allez beaucoup marcher, visiter de nouveaux terrains et découvrir des paysages incroyables. De plus, tout le monde peut faire de la randonnée, de sorte que vos amis puissent vous rejoindre.

Cependant, les débutants comme vous font souvent de nombreuses erreurs de base, qui peuvent nuire à votre tournée. Donc, si vous ne voulez pas avoir une mauvaise expérience, lisez ce qui suit et évitez-les avant qu’elles ne se produisent.

1. ne pas dépasser vos capacités

excursion

Commençons par les erreurs à éviter, avant même de quitter votre maison.

N’oubliez pas que lorsque vous partez en randonnée, vous parcourez de longues distances à pied, pendant des heures et avec peu de pauses. De plus, si vous décidez de faire une randonnée avec d’autres personnes, vous devez suivre le rythme et ne pas vous laisser distancer. Pour un débutant ou un novice, cela peut être assez épuisant.

C’est pourquoi il ne faut pas commencer par une excursion trop exigeante. Il n’est pas mauvais de vouloir pousser ses capacités physiques à leur limite. Mais vous forcer à suivre un long cours, n’étant qu’un débutant, vous détruira et laissera vos muscles endoloris pendant plusieurs jours.

Commencez par quelque chose de simple, prenez votre temps pour vous améliorer, et progressez lentement. Nous avons tous commencé comme débutants, alors ne soyez pas gênés. Avec le temps et l’expérience, vous pourrez suivre des cours plus exigeants.

2. n’oubliez pas une carte

map-with-directions

Aujourd’hui, de nombreux randonneurs choisissent d’utiliser candidatures ou le GPS de leur téléphone pour les guider. Et oui, ils sont utiles. Mais il y a de fortes chances que vous perdiez le signal ou que la batterie s’épuise au milieu du voyage.

Aussi démodé que cela puisse paraître, une carte en papier reste le meilleur guide pour votre promenade. La carte est un moyen fiable d’indiquer votre position actuelle, de vous aider à rester sur la bonne voie et d’éviter de vous perdre dans une zone inconnue. De plus, vous n’aurez pas à vous soucier des piles ou des panneaux.

Et puisqu’il est question d’orientation, je vous conseille également de prendre un boussole avec vous. Cependant, je suis conscient que beaucoup ne savent pas comment utiliser ces appareils. Donc, avant de partir en randonnée, je vous recommande de les utiliser jusqu’à ce que vous ayez un peu d’entraînement avec les deux.

De plus, si vous faites une randonnée en groupe et que vous êtes laissé derrière, la carte peut vous indiquer plusieurs raccourcis, ce qui vous permettra de rattraper les autres.

3. ne pas porter de nouvelles bottes

Sans les bonnes chaussures, votre voyage deviendra un cauchemar. Vos pieds vont enfler, vous aurez des ampoules et la marche est très douloureuse. C’est pourquoi vous ne choisissez pas n’importe quel type de chaussures de randonnée. Évitez donc les chaussures de sport, les tongs ou les talons.

D’autre part, acheter de nouvelles bottes et les utiliser pour l’excursion est une erreur très courante chez les débutants. Cela peut sembler logique, mais c’est une mauvaise idée. Vos pieds ne sont pas habitués aux bottes, et les bottes seront un peu raides parce qu’elles sont neuves.

Cependant, les bottes peuvent être votre meilleure option pour tenir le coup. Je vous recommande donc d’en acheter chaussures de randonnéeQu’il s’agisse de bottes ou de sandales, et utilisez-les dans votre vie quotidienne. Vos pieds s’y habitueront, les bottes prendront de la mobilité et vous saurez si elles sont confortables pour marcher.

4. Ne pas porter de jeans ou de vêtements serrés

Et en parlant de vêtements, il est très important que vous choisissiez une tenue adaptée à cette activité.

L’habillement dépendra de la région et de son climat. Si vous vous rendez dans une forêt claire, il est préférable de porter des vêtements légers et amples. S’il risque de pleuvoir, assurez-vous que les vêtements sont imperméables. Et si vous allez visiter des montagnes enneigées ou faire de la randonnée en hiver, couvrez vous avec une veste et des vêtements thermiques.

Une autre règle générale est d’éviter les jeans, les jeans ou les jeans, car ils contiennent du coton. Le coton n’est pas mauvais, mais il met beaucoup de temps à sécher avec un jean. Ainsi, s’il pleut et que vous êtes mouillé, vous vous promènerez dans des pantalons humides, lourds et serrés qui vous ralentiront et vous donneront froid.

Évitez donc les blue-jeans et portez d’autres types de vêtements, tels que des chemises à manches courtes, des pantalons larges et quelques vestes légères.

5. N’achetez pas votre matériel de randonnée dans un supermarché

Passons aux vêtements. Si vous voulez acheter de nouveaux vêtements et équipements, n’allez pas dans n’importe quel supermarché. Il sera peut-être moins cher, mais il n’aura pas la même qualité et la même résistance. Les meilleurs vêtements pour la randonnée se trouvent dans les magasins spécialisés dans la randonnée et le plein air.

Il n’y a rien de pire que d’être au milieu d’une randonnée et de remarquer que les semelles de ses bottes se détachent, que son pantalon n’est pas imperméable ou que les sangles de son sac à main se cassent sous le poids.

Alors, allez dans un bon magasin d’excursions, et prenez ce dont vous avez besoin, y compris des chaussures de randonnée imperméablesQuelques sandales de randonnée et aussi certains lunettes de montagnepour protéger vos yeux du soleil.

6. Ne pas s’équiper à l’aveuglette

Faites attention à ne pas trop emballer, car un poids trop important vous rendra lent et fatigué. Cependant, il y a aussi le risque de ne pas emballer tout le matériel nécessaire et de ne pas transporter le matériel dont vous avez besoin pour l’occasion.

C’est un équilibre délicat, mais possible à atteindre. Avant de partir en excursion, assurez-vous d’avoir en votre possession le matériel de base suivant : des sifflets, des bouteilles d’eau, des aliments légers et nutritifs, une carte, une boussole, des allumettes ou des briquets, une lampe de poche, de la crème solaire, des lunettes de soleil, une trousse de premiers secours et, au cas où vous vous rendriez dans une zone froide, des vêtements thermiques, des gants et un chapeau.

7. Ne pas transporter trop peu d’eau

Marcher sans interruption pendant des heures sera fatiguant, surtout pour un novice. Ne sous-estimez donc pas l’importance de l’eau. Vous devez rester hydraté jusqu’au bout.

Vous transpirerez et brûlerez beaucoup de calories en chemin, et une bouteille d’eau ne vous couvrira pas pendant une randonnée de 6 heures ou plus. Soyez donc prudents et emportez au moins deux bouteilles d’eau avec vous.

Les boissons énergisantes et les jus sont sains. Mais l’eau s’hydrate davantage, donc c’est préférable.

8. Ne pas reléguer la nourriture

La nourriture ne doit pas non plus être sous-estimée. Vous devez vous recharger si vous voulez terminer la visite. Sinon, vous serez faible et impuissant à mi-chemin.

Si la visite dure 6 heures ou moins, emportez des barres énergétiques, des barres granola, des cacahuètes ou un mélange de trail. Mais si la visite dure 6 heures ou plus, je vous suggère de prendre du boeuf séché, des fruits, des sandwiches, des pâtes ou du riz.

Dans tous les cas, n’emportez dans votre sac à dos que des aliments légers et faciles à conserver, et évitez de transporter des conserves. Le voyage sera long, et vous ne voulez pas que la nourriture devienne plus lente et plus lourde.

9. N’oubliez pas de préparer une trousse de premiers secours

N’oubliez pas de garder une trousse de premiers secours dans votre sac. La sécurité est importante, surtout à l’extérieur et dans les zones peu familières. Cependant, n’en faites pas trop non plus.

Pour préparer la trousse, il suffit d’apporter des matériaux de base, tels que des compresses de gaze de différentes tailles, des lingettes alcoolisées, une pommade antibiotique, du ruban adhésif médical et de l’ibuprofène.

Prenez en compte la durée du voyage et le nombre de personnes qui vous accompagneront. Mais n’emportez rien d’inutile. Surtout les instruments que vous ne savez même pas utiliser.

10. N’ignorez pas les prévisions météorologiques

Les prévisions météorologiques sont très importantes, car vous devez connaître le climat de la région où vous vous rendez. Si vous l’ignorez, vous risquez de vous retrouver dans une violente tempête, que vous ne pourrez pas affronter parce que vous ne vous êtes pas préparé à l’avance.

Écoutez le bulletin météo avant de partir, sinon votre première excursion pourrait être gâchée par un coup de vent, une pluie incontrôlée ou un orage.

11. N’oubliez pas de prendre votre petit déjeuner

Un autre bizutage courant est la croyance que le fait de partir à jeun vous rend plus léger et plus concentré. Bien au contraire. En commençant la randonnée sans petit-déjeuner, votre corps n’aura pas assez d’énergie pendant la randonnée, et vous vous fatiguerez plus rapidement.

Attention, cela ne veut pas dire que vous devez vous étouffer avec de la nourriture avant de sortir. Choisissez simplement de manger un petit déjeuner léger, mais complet. Des toasts, des œufs, du café ou du yaourt suffiront.

12. Ne pas marcher sans s’étirer

Vos muscles ne sont pas habitués aux exigences physiques de la randonnée. Je vous conseille donc de faire quelques étirements avant de commencer.

Les étirements vous permettront de détendre vos muscles, de les relâcher et de les préparer. Il préviendra également toute crampe et blessure pendant l’activité et réduira la douleur musculaire que vous ressentirez à la fin de celle-ci.

Mais ne vous contentez pas de vous étirer en partant. Faites-le trois fois par semaine, et essayez plusieurs exercices pendant environ 5 minutes.

13. Ne commencez pas en retard.

excursion-early-in-the-morning

Il ne sert à rien de sortir se promener quand il s’agit de plus d’une demi-journée et qu’il faut des heures avant qu’il ne fasse nuit. Vous marcherez très peu, et vous n’aurez pas profité de votre premier jour.

Ne commettez donc pas le bizutage de sortir à 13 ou 14 heures. Votre voyage sera très court et vous n’aurez rien accompli. Il est préférable de commencer à 8 ou 9 heures du matin. Ainsi, vous aurez suffisamment de temps pour explorer le terrain, prendre un itinéraire plus long, mieux voir le paysage et apprécier le coucher de soleil.

14. Pas de voyages seuls

Vouloir passer un peu de temps seul avec la nature n’est pas mauvais. Mais il est indéniable que la promenade sera plus agréable avec un peu de compagnie.

Vous pouvez inviter vos amis. Cependant, il est préférable d’y aller avec un randonneur expérimenté. Vous êtes novice, donc l’aide d’une personne expérimentée vous sera bénéfique. Il peut vous donner des conseils de survie, vous aider à traverser les zones à risque et vous accompagner les premiers jours.

15. Ne partez pas sans en parler à personne

Si vous préférez toujours faire de la randonnée par vous-même, faites-le au moins savoir à vos amis ou à votre famille. Dites-leur quand vous partez, où vous allez, et donnez-leur une carte de votre itinéraire.

C’est important, car si vous vous perdez, ou si vous êtes bloqué quelque part et ne pouvez pas communiquer, vous pouvez au moins compter sur quelqu’un qui sait où vous êtes et qui peut vous trouver.

16. Ne cuisinez pas à l’intérieur de votre magasin

food-in-recipient.

Vous seriez surpris de savoir combien de novices pensent que cuisiner dans leur magasin est une bonne idée. Vous préférerez peut-être le faire de cette façon, car vous serez à l’aise et au chaud dans votre tente. Mais cuisiner à l’intérieur de la tente est une grosse erreur.

Dans le pire des cas, le fait de cuisiner à l’intérieur peut vous amener à brûler accidentellement votre tente. C’est évident. Mais d’un autre côté, les incendies produisent des fumées qui contiennent des monoxydes de carbone, qui sont très toxiques et peuvent vous tuer si vous en inhalez trop.

Cuisiner dans un espace aussi petit et fermé qu’un magasin vous permettra d’inhaler plus facilement ces vapeurs. Soyez donc intelligent et évitez cette erreur.

17. Ne sous-estimez pas l’importance du temps

La randonnée peut être très amusante, mais ne perdez pas de vue vos priorités. Si vous êtes distrait, les heures peuvent s’écouler jusqu’à ce qu’il fasse presque nuit et que vous n’ayez pas installé votre campement. Et il n’y a rien de plus désagréable que de monter sa tente dans le noir, parce qu’on n’a pas regardé l’heure.

C’est pourquoi il est important que vous surveilliez vos excursions. Vérifiez-le régulièrement, fixez des heures pour vous arrêter et planter votre tente, et suivez-les ponctuellement. A horloge grand-père évitera que la soirée vous prenne au dépourvu.

18. Ne pas gaspiller l’énergie inutilement

Si vous faites une randonnée en groupe et que vous restez derrière, ne vous forcez pas à les rattraper. La randonnée n’est pas un marathon. Si vous vous efforcez de rattraper le reste, vous ne brûlerez votre énergie que dans les premiers kilomètres du parcours, vous serez épuisé pour le reste du trajet et vous ne pourrez pas terminer.

Encore une fois, nous avons tous commencé comme débutants, alors ne vous apitoyez pas sur votre sort. Prenez votre temps, profitez du paysage et économisez votre énergie pour terminer la visite. Après tout, c’est le but d’une visite.

19. vous n’êtes pas à l’abri du tonnerre

Si les prévisions météorologiques ne vous ont pas averti de l’imminence d’un orage, ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours régler ce problème. Et si les prévisions météorologiques vous ont averti, mais que vous avez quand même décidé de faire de la randonnée, alors soyez malin. Le tonnerre peut frapper n’importe qui, surtout si vous êtes sur un sommet de haute montagne ou dans un champ clair.

Si cela vous arrive, je vous conseille d’aller vers un ruisseau, une crique ou quelques petites collines. Vous pouvez également aller dans la forêt, car le tonnerre aura beaucoup plus de chances de frapper les arbres.

20. ne vous isolez pas du moment

man-in-the-mountain

Il est important de terminer votre voyage, mais cela ne signifie pas que vous devez en être obsédé. Vous trouverez des paysages incroyables lors de vos randonnées, alors prenez un moment pour vous reposer et les apprécier.

Asseyez-vous et parlez à vos amis. Prenez quelques photos. Respirez l’air frais et regardez le panorama. Il suffit de vivre l’instant présent et de se faire de précieux souvenirs.