12 conseils pour éviter les ampoules lors des randonnées

Les ampoules sont les inflammations qui se forment quelque part dans le pied, à la suite de la friction, de la chaleur et de l’humidité ; lorsqu’elles sont en contact pendant une longue période avec un point de pression quelconque. Cette définition est bien connue de la randonneurs.

De nombreux randonneurs ont déjà souffert de ces douloureux désagréments, mais grâce à quelques astuces simples, ils ont pu continuer le trek. Suivez ces recommandations afin de ne pas vivre la même chose.

1. Les chaussures sont très importantes

chaussures de randonnée

Le port de chaussures adaptées est le facteur le plus important en matière de prévention. Une bonne chaussures de marcheL’utilisation de chaussures spéciales, notamment pour les longues marches, peut réduire considérablement la possibilité de formation d’ampoules pendant et après le traitement. sentier de randonnée.

Le chaussures d’eau Ils fonctionnent aussi parfaitement car en laissant l’excès d’humidité s’évacuer et en aérant la zone, ils empêchent les frottements, surtout dans la zone des orteils, de faire une brèche dans vos pieds.

D’autre part, il y a les bottes imperméablesqui empêcheront vos pieds d’être inondés, puants ou remplis de bactéries.

N’oubliez pas ceci lorsque vous choisissez la bonne chaussure : elle doit être suffisamment souple pour qu’aucune partie du pied ne frotte, mais suffisamment serrée pour être très confortable.

2. ne pas porter de chaussures neuves

Vous êtes peut-être impatient d’avoir vos nouvelles chaussures, mais si vous voulez revenir de la piste avec des pieds en bonne santé, ne prenez pas vos nouvelles chaussures lors du premier long voyage à dos.

Moulez vos nouvelles bottes temps avant de prendre la route. Vous pouvez le faire en les utilisant pour faire des achats ou pour faire une petite promenade. Il n’y a rien de pire que de se sentir incapable de faire un pas de plus après avoir parcouru quelques kilomètres.

Pour rendre vos bottes plus jolies et plus souples, essayez cette paire de tours très connue des cordonniers pour les situations d’urgence :

Appliquez un peu d’huile de vison sur l’intérieur du cuir. Massez jusqu’à ce que l’huile soit absorbée pour l’adoucir. Ce conseil ne concerne que les bottes à doublure en cuir.

Pour le reste de la chaussure (qui n’est pas en cuir), massez la zone intérieure avec un objet dur, doux et émoussé comme le bout d’un balai ou un couteau de poche fermé.

Appliquez un massage avec des mouvements circulaires ou vers l’arrière. Un espace supplémentaire devrait être créé pour éliminer le problème.

3. Utiliser des chaussettes adaptées

boots-with- socks

La randonnée implique un engagement envers la santé de tout votre corps et, dans ce cas, les pieds ont la partie la plus dure, donc nous ne devons négliger aucun détail. Cela inclut les chaussettes.

Choisissez des chaussettes parfaitement adaptées au pied, sans plis ni coutures inconfortables, car les plis sont une cause certaine d’ampoules.

On pourrait penser qu’une bonne paire de coton suffirait, mais ce n’est pas le cas. Sur le marché, il y a chaussettes de trekkingIls sont spécialement conçus pour absorber complètement l’humidité, sécher rapidement, amortir les pieds et minimiser les irritations, ce qui évite en grande partie la formation d’ampoules.

C’est une bonne idée de combiner des chaussettes en pure laine avec des chaussettes synthétiques, mais n’utilisez jamais de chaussettes en coton car elles absorbent l’humidité et les ampoules n’attendent pas.

4. Modifier vos modèles

Les semelles qui accompagnent les chaussures de randonnée sont généralement assez fragiles, de sorte qu’une paire de semelles supplémentaires pourra faire face à l’inconfort sans avoir à changer de chaussures.

Il en existe une grande variété sur le marché, fabriqués dans des matériaux innovants qui s’adaptent au pied et lui apportent un confort, pensé dans la soins des pieds pendant la marche. Les gelées sont les plus connues car elles procurent un amorti doux et en même temps elles les rafraîchissent.

5. Refroidissez vos pieds pendant que vous vous reposez

feet-wet

Si vous trouvez un ruisseau sur votre chemin, profitez de la bonté de la nature pour vous rafraîchir et donner un peu de soulagement à vos pieds.

En plus de vous rafraîchir, vous pourrez éliminer toutes les impuretés, saletés ou bactéries qui, bien qu’elles ne soient pas responsables des ampoules, peuvent accélérer leur apparition ou les aggraver si vous en avez déjà.

Utilisez une grande sac à dos spécial pour les randonneurs qui a assez de place pour porter une paire de sandales pour aérer ses pieds tout en séchant ses bottes. Vous pouvez également les utiliser pour traverser un ruisseau afin d’éviter que vos chaussures ne soient mouillées.

6. N’oubliez pas le lubrifiant

La friction est la principale cause des ampoules aux pieds dans les couloirs donc les garder lubrifiés peut vous épargner beaucoup de problèmes.

Vous pouvez commencer par appliquer un peu de vaseline ou toute autre crème lubrifiante. Transportez-le dans votre sac à dos et utilisez-le un peu plus au repos.

7. Ayez toujours votre trousse de premiers secours sur vous

premiers secours

Il est possible que même si vous prenez toutes les précautions, vous vous retrouviez avec des ampoules aux pieds. Ne paniquez pas, c’est plus courant que vous ne le pensez, alors portez un peu trousse de premiers secours dans votre sac à dos ne fait jamais mal car si la blessure est importante, vous devrez faire une incision pour la drainer.

En plus de votre kit, n’oubliez pas prendre soin de vos essentiels de marcheSi vous êtes jeune, ils pourraient faire la différence entre le retour à mi-chemin ou l’achèvement de votre voyage comme prévu.

8. Identifier les domaines problématiques

Si vous êtes un randonneur récurrent, vous avez dû remarquer les zones de vos pieds qui posent le plus de problèmes. Il s’agit généralement de l’arrière de vos talons, de vos orteils et de vos chevilles.

Vous pouvez envelopper ces zones avec du ruban adhésif médical et un peu de coton pour les couvrir. Il en existe sur le marché qui sont conçus à cet effet et qui sont assez confortables, pratiques et économiques.

Gardez vos ongles d’orteils courts pour éviter d’exercer une pression sur l’avant de la chaussure.

9. Gardez vos bottes et vos pieds propres

boot-in-gram

La saleté, les flaques d’eau, la boue, les rivières, sont si fréquentes pendant le trekking qu’il est très fréquent que les pieds et les chaussures se retrouvent dans un état déplorable. Bien que cela puisse sembler être une simple question esthétique, toute cette saleté peut provoquer des ampoules par frottement.

Chaque fois que vous traversez un cours d’eau, profitez-en pour bien vous laver et vous sécher les pieds. Vous pouvez changer de chaussettes si c’est dans vos moyens. Sinon, l’utilisation de lingettes pour bébés peut être votre salut en un clin d’œil.

10. Traiter les ampoules avec précaution

Si vous découvrez à mi-parcours que vous avez des ampoules, que faites-vous ? Souvent, le retour immédiat à la maison n’est pas une option, alors faire exploser l’ampoule est la bonne chose à faire pour continuer à avancer.

Si vous décidez de l’ouvrir, essayez de le faire dans un environnement propre pour éviter toute infection. Commencez par nettoyer la zone avec une lingette alcoolisée. Stérilisez une aiguille ou la pointe d’un couteau avec de l’alcool ou une flamme de briquet, d’allumette ou de feu.

Faites ensuite un trou en perçant la bulle et massez l’ampoule pour évacuer tout le liquide.

Nettoyez la bulle avec un antibiotique, puis couvrez la zone. N’appliquez jamais de ruban adhésif directement sur une ampoule éclatée. L’adhésif empêchera la peau endommagée de cicatriser et vous risquez de la déchirer à nouveau lorsque vous retirerez le ruban, ce qui provoquera des douleurs et d’autres dommages.

Il est important de ne jamais arracher la couche supérieure du flacon. Vous augmenterez le risque d’infection en exposant la peau à l’extérieur.

Bien qu’il ne soit pas courant qu’une ampoule soit infectée, il est important de la surveiller, surtout si elle se trouve sous l’ongle d’un orteil.

Si vous remarquez une rougeur, une douleur, du pus ou des stries rouges qui sont orientées vers le ganglion lymphatique le plus proche, consultez immédiatement votre médecin.

11. Attention aux points chauds

foot-red

Si vous commencez à ressentir des points chauds en marchant, arrêtez-vous et vérifiez vos pieds. Si ce n’est pas une ampoule, vous pouvez simplement mettre un pansement à l’endroit où vous avez la gêne et continuer. Profitez-en pour vous nettoyer les pieds, changer de chaussettes si elles sont mouillées et ajuster les lacets.

Si la zone que vous sentez chaude est légèrement rouge, séchez-la et appliquez la forme de protection que vous préférez. Il existe sur le marché des kits conçus pour protéger les pieds des marcheurs. Vous êtes sûr d’en trouver un qui correspond à votre poche et à vos besoins.

Enveloppez les doigts séparément par précaution. Ne les scotchez pas ensemble, à moins qu’ils ne frottent également contre les chaussures.

Chaque trousse de premiers secours doit contenir du ruban adhésif, des pansements rembourrés et des gels. Beaucoup d’autres proposent le mole skin, qui est le produit classique de couverture des ampoules, réputé pour être durable et bien adhérer à la peau.

12. Alternatives pour lutter contre les ampoules

L’utilisation de déodorants anti-transpirants réduit la transpiration dans le pied, mais augmente souvent l’irritation entre la peau et la chaussette à cause de la sécheresse, ce qui augmente la probabilité de formation d’ampoules.

On pense que la poudre pour pied peut retarder l’apparition des ampoules, mais la vérité est qu’elle s’accumule rapidement et augmente la friction entre le pied et la chaussette, créant l’effet inverse.

La teinture au benjoin (également appelée benjoin, huile de benjamin ou estoraque) est la carte sous la manche pour les randonneurs experts. Elle est largement utilisée car elle augmente l’adhérence de tout pansement blister. Il suffit de l’appliquer sur le pied, de le laisser sécher quelques minutes et de mettre ensuite le pansement ou le bandage.

Elle sert également de mesure de protection. Lorsqu’il est appliqué sur la peau, le colorant sèche pour former un bouclier durci, une couche épaisse et dure sur la peau elle-même qui empêche le frottement d’affecter le pied.