20 astuces pour améliorer votre jeu de golf et avoir un swing professionnel

Vous aimez le golf, mais vous n’êtes pas très bon ? Je vous comprends. Le golf est compliqué pour un nouveau joueur, et gagner n’est pas aussi facile que les jeux vidéo le font croire. Pour s’améliorer, il faut beaucoup de pratique, un bon équipement et quelques astuces utiles.

Si elles sont bien appliquées, ces astuces peuvent vous rendre meilleur. Alors, lisez et soyez attentifs. Peut-être obtiendrez-vous les bons conseils pour vous améliorer.

1. alterner vos pratiques

Commençons par là.

Les séances d’entraînement font l’erreur de vous faire répéter le même type de coup, encore et encore. C’est très bien si vous voulez perfectionner un trait spécifique. Mais une fois sur le terrain, vous apprendrez à la dure qu’un seul coup de poing ne convient pas à toutes les situations.

Il y aura des occasions où la balle tombera sur une pente ou dans un bunker de sable. Donc, dans vos séances d’entraînement, essayez de faire différents types de coups ou de balançoires.

2. Choisir un succès et le perfectionner

frapper la balle de golf

Il est très important que vous appreniez différents types de coups pour chaque situation. Mais il est également important que vous choisissiez un trait spécifique et que vous le perfectionniez jusqu’à ce qu’il devienne votre signature.

Pour les débutants, frapper la balle sur le tee sera toujours un défi. Parfois, vous le frappez mal, ou vous vous retrouvez loin du trou et devez vous en rapprocher. Pour ce genre de situations, il est bon d’avoir un atout dans sa manche. C’est-à-dire avec un accident vasculaire cérébral ou un élan essentiel que vous pouvez bien exécuter et vous sortir du pétrin.

3. surveiller les contacts

Par là, je veux dire vérifier quelle partie de la face du club touche la balle. Pour cela, je vous recommande d’utiliser un marqueur pour gratter la face du club. Cela vous aidera, car lorsque vous toucherez la balle, le marqueur sera effacé ou tombera du bâton. De cette façon, vous saurez quelle partie du visage l’a touché.

Vous pouvez également utiliser les rayures comme guides. Faites environ 5 rayures sur l’extrême gauche, au centre et à l’extrême droite du visage. Cela vous aidera à mesurer la partie du visage avec laquelle vous devez frapper la balle.

4. Apprendre à placer le bâton

Le marqueur peut vous aider. Mais d’une manière générale, vous devez apprendre à placer le bâton lorsque vous frappez.

De nombreux golfeurs pensent qu’il suffit de séparer les pieds ou de les placer à la hauteur des épaules. Mais ce n’est pas le cas. Pour savoir comment mettre le club, il faut se mettre derrière la balle et s’assurer qu’elle est bien dirigée vers le trou.

Ensuite, avant de frapper, certifiez que le club est pointé vers le trou, et le coup aura la direction dont vous avez besoin. Faites le tir, et prenez des notes. C’est la seule façon d’apprendre.

5. Exigez-vous pendant le stage

J’ai une vérité amère à vous dire : ce n’est pas parce que vous vous débrouillez bien dans la pratique que vous êtes sûr de vous améliorer. Comme je l’ai déjà dit, les séances d’entraînement vous feront répéter le même coup plusieurs fois. Cela ne fonctionne pas.

Si vous voulez vraiment vous améliorer, vous devrez sortir de votre zone de confort et essayer de nouvelles choses. Jouez dans n’importe quelle situation, surtout celles que vous ne maîtrisez pas. Si vous vous en sortez mal, ne vous découragez pas et continuez à essayer jusqu’à ce que vous réussissiez.

Ainsi, vous pouvez mieux jouer dans n’importe quelle situation ou les terrains de golf vous obtenez.

6. Equilibrez-vous avec une jambe

Pendant l’entraînement, vous pouvez essayer une technique assez utile que beaucoup de golfeurs utilisent. La technique consiste à adopter la position du tir, et avant de se balancer, à placer tout le poids de son corps sur la jambe gauche (ou sur la droite, si l’on est gaucher).

Cela vous donnera plus de contrôle et de stabilité sur les coups courts mais délicats, comme les jetons. De plus, vous pourrez vous concentrer davantage sur la distance que vous devez parcourir avec la balle.

7. Avoir des cartes de pointage de réserve

Ce n’est pas si important, mais c’est quelque chose d’utile. Il arrive à tous les golfeurs qu’au milieu de la partie, ils n’aient plus assez de cartes à points. C’est assez ennuyeux. Mais pour remédier à cela, vous pouvez prendre quelques cartes des séances d’entraînement, les ranger et les utiliser comme sauvegarde lorsque vous allez jouer. C’est aussi simple que cela.

8. Échauffement de la balle

Cela peut vous sembler étrange, mais cela n’enlève rien à sa véracité. Avant de commencer, lorsque vous rassemblez le matériel pour le jeu et que vous mettez votre vêtements de golf y chaussures de golfSi vous avez une balle de golf, saisissez-la et mettez-la dans votre poche pendant que vous allez au terrain de golf.

Plusieurs études ont montré que plus le réchauffement de la balles de golfPlus ils vont loin et couvrent de nombreux mètres, plus ils sont compacts et prêts pour le premier tir.

C’est particulièrement important si vous prévoyez de jouer par temps froid.

9. Mettez vos affaires dans un autre sac

golf-pocket.j

Les pantalons de golf ont généralement des poches serrées et sont un peu petits, de sorte que de nombreux golfeurs gardent leurs effets personnels dans la sac de golf (sac de golf). Mais les poches individuelles de celui-ci sont également petites, de sorte qu’elles ne peuvent pas contenir votre téléphone portable, vos clés, votre portefeuille et d’autres objets.

C’est pourquoi il est préférable de porter son propre sac individuel. Il peut s’agir d’un petit sac, d’un koala ou même d’une chaussette (à condition qu’elle soit propre). Il sera utile et moins encombrant de conserver ces objets dans un autre sac.

Je vous conseille également de prendre un réfrigérateur de golf. Vous pouvez y stocker plusieurs boissons et vous hydrater pendant le jeu.

10. S’étirer avant de commencer

Il est important de s’échauffer avant de commencer le jeu. Et au golf, le stretching est le meilleur exercice d’échauffement.

Cependant, vous n’allez évidemment pas vous étendre sur le terrain de jeu. Ce que je vous conseille, c’est de porter un élastique pour vous étirer les bras. De cette façon, vos muscles seront plus détendus et vous pourrez vous balancer plus librement.

11. Choisissez un bâton approprié

Les recrues choisissent généralement les clubs en fonction de la durée du cours. C’est-à-dire qu’ils choisissent des massues à face longue pour les longs coups, et des massues à face courte pour les courts coups.

C’est une erreur. Le club ne doit pas être choisi en fonction de la distance du trou, mais en fonction du type de mouvement que vous devez faire, et si ceux-ci ont été construits pour être performants.

Par exemple, si vous êtes au troisième coup d’un par 5, que vous êtes loin du trou et que vous êtes toujours sur le fairway, il vaut mieux opter pour un club à facettes bois 3car ils sont conçus pour mieux soulever la balle.

Si vous voulez commencer fort, utilisez un driver ou un bois, car il a une longue face et très peu de loft ou d’angle, donc la balle ira loin et aura peu de courbes ou de déviations.

Quoi qu’il en soit, j’espère que c’est clair pour vous.

12. Gardez-le.

Tout bon golfeur sait comment tenir son club. Après tout, il faut le tenir fermement si l’on veut faire un bon tir.

Tenez le bâton comme ceci : mettez votre main gauche sur la poignée. Placez le bâton entre votre index et votre pouce, et faites en sorte que la paume et les autres doigts couvrent la poignée. Ensuite, placez votre main droite un peu plus haut, et placez-la de la même façon que vous l’avez fait avec votre main gauche. Le pouce et l’index des deux mains doivent former un V.

Et c’est tout. Maintenant que vous savez comment tenir le club de golf, vous aurez moins de mal à exécuter le coup.

13. Restez concentré

Quel que soit le degré de calcul et de contrôle du swing, frapper la balle à l’aveugle est une mauvaise stratégie. Si vous voulez vraiment bien frapper la balle, vous devez vous concentrer et garder vos yeux sur la balle à tout moment.

Dès le départ, jusqu’à ce que vous vous lanciez et frappiez, concentrez-vous sur la balle. Ce n’est qu’alors que vous saurez exactement où se trouve la balle, et que vous contrôlerez la direction dans laquelle vous devez l’envoyer.

14. Utilisez des gants.

guantes-y-palos-de-golf.j

Ce point est important pour ceux qui ont les mains en sueur. Le coup dépend beaucoup de la façon dont vous tenez le bâton, et avoir les mains moites peut déstabiliser votre prise.

Comme solution, je vous conseille de porter des gants. Surtout les jours de grande chaleur. Ils se collent ainsi à vos mains, absorbant la sueur et empêchant le bâton de vous glisser dans les paumes.

15. Trouver la direction du vent

Jouer au golf dépend de nombreux facteurs, et le vent en fait partie. Vous devez faire en sorte que la balle aille toujours dans la même direction que le vent, sinon le vent va gâcher votre tir.

Un moyen efficace de distinguer la direction du vent est de tirer quelques herbes de l’herbe, de les lancer en l’air et de voir où elles vont.

Vous pouvez aussi utiliser votre nez et vos oreilles comme guides. Bougez votre tête dans différentes directions, et sentez la brise passer au-dessus de vos oreilles, alors vous aurez trouvé la direction et pourrez utiliser votre nez comme une flèche.

16. Garder une position ferme

Les coups et les bâtons peuvent varier selon les situations. Pas la posture. En fait, le fait de maintenir une position ferme et concrète vous aidera à obtenir de meilleurs coups et permettra à votre corps de s’habituer plus facilement au swing.

Ne vous inquiétez donc pas de la posture. Changer la position de votre dos ou de vos pieds ne fera pas une grande différence.

17. Prenez note de vos erreurs

Un bon golfeur connaît ses forces et ses faiblesses. Si vous voulez vous améliorer, vous devez réfléchir pendant les séances d’entraînement, prendre note de vos performances et identifier vos erreurs.

Combien de greens avez-vous fait ? Avez-vous eu des pars ou des birdies ? Et des coups courts, comme des chips ou des dog legs ? Combien les chenaux Et vous ? C’est la meilleure façon d’évaluer vos performances et de savoir quels sont vos points faibles que vous devriez renforcer.

18. Apportez un parapluie.

Il est bien connu que le soleil peut devenir très lourd les jours ensoleillés. Alors pourquoi ne pas le combattre avec un parapluie ?

Vous voyez, les terrains de golf peuvent devenir très chauds. Surtout en milieu de journée et en début d’après-midi. De ce fait, tout le monde s’organise pour jouer quand le soleil n’est pas si intense. Les terrains de golf seront donc bondés, le matin et en fin d’après-midi.

Il est toujours préférable de jouer avec suffisamment d’espace sur le terrain, mais le soleil est insupportable. Et c’est là que vous pouvez utiliser un parapluie. Le parapluie peut vous aider à faire face aux rayons ultraviolets du soleil, et vous fournir de l’ombre qui réduit la chaleur lorsque vous frappez la balle de golf.

19. n’ayez pas peur du sable

piège à sable.

Le bunker de sable est désavoué par les golfeurs, et ce pour des raisons valables. Cependant, les débutants croient souvent que si la balle tombe dans le sable, la seule façon de la faire sortir est de faire frapper le club et de le faire passer à travers le sable, ce qui a pour effet de « creuser » la balle et de la faire voler.

C’est une erreur. Tout d’abord, le sable est lourd, donc si vous essayez de le frapper, son poids risque d’interrompre votre swing. Deuxièmement, vous n’obtiendrez que du sable du sol, et le lancer de balle ne sera pas amélioré par cela. Frappez plutôt la balle comme vous le feriez dans n’importe quelle autre situation.

En fait, si vous le frappez mentalement normalement, vous serez plus détendu et le swing sera meilleur.

20. reconnaître vos améliorations

J’ai déjà mentionné combien il est important d’exiger et d’admettre ses erreurs. Cependant, je sais que le processus d’amélioration peut vous frustrer. Ainsi, lorsque vous avez une amélioration ou faites quelque chose que vous ne pouviez pas faire auparavant, reconnaissez-le et soyez fier de vous.

Utilisez vos réalisations comme des victoires personnelles pour continuer. Vous verrez que c’est une motivation très efficace.